PRÉSENTATION

Sam Lyon a treize ans. Elle habite sur l’île de la Réunion. Sa vie est rythmée (hors couvre-feu et confinement) par le collège, l’équitation et la danse contemporaine, sans oublier bien sûr de jouer avec sa sœur et son chien. Elle adore lire, c’est d’ailleurs ce qui l’a motivée à écrire. Ce qu’elle préfère, ce sont les romans fantastiques, certaines personnes vous diraient qu’elle les dévore en quelques jours.

INTERVIEW

– Bonjour Sam, afin de mieux vous connaître, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour, je m’appelle Sam Lyon, j’ai treize ans et j’habite à La Réunion.

– D’où sont venues ton inspiration et ton envie d’écrire ?

J’ai commencé à lire dès que j’ai pu déchiffrer deux mots toute seule. J’étais toujours plongée dans mes bouquins. Quand j’ai compris à quel point ça pouvait embellir une vie, j’ai commencé à écrire des petites nouvelles à droite et à gauche, si bien qu’on ne me voyait plus sans mon carnet d’écriture. Lorsque ma petite sœur a commencé à me lire et que j’ai vu ses yeux s’illuminer, j’ai tout de suite su que c’était ça que je voulais faire. Il n’y a pas de plus beau cadeau pour un écrivain que d’entendre un enfant vous demander « Et la suite ? » les yeux brillant d’excitation. Je souhaite ça à tous les auteurs.

– Où écris-tu ? À quel moment de la journée ? Combien de temps consacres-tu à l’écriture ?

J’écris où je peux quand je peux et j’y consacre le maximum de temps. Ce que je préfère, c’est écrire quand je suis chez moi et qu’il pleut. Par contre je ne suis pas du genre à me lever au milieu de la nuit en me disant : « Tiens, si j’allais écrire la suite. »

– Quelle a été ta réaction en découvrant que tu allais être éditée ?

Honnêtement ? J’ai fondu en larmes. Mon père a ouvert ma boîte mail et il a lu à haute voix : « Proposition d’un contrat. » Ça a suffi à me mettre dans tous mes états. J’ai pleuré pendant au moins vingt bonnes minutes sans arrêter de me répéter : « C’est pas possible, c’est pas possible » alors que mon cerveau scandait : « JE VAIS ÊTRE ÉDITÉE !!! » Je ne pouvais pas y croire, c’était seulement la deuxième maison d’édition que je contactais et j’avais déjà une proposition de contrat ! C’était juste irréel. C’était… un rêve qui se réalisait.

– Lis-tu régulièrement ? Et quel est ton auteur préféré ?

Oui ! Je lis énormément. Demandez aux gens de mon entourage. C’est assez rare de me voir sans un livre à la main. J’ai deux auteures préférées, la première, c’est J.K. Rowling. C’est grâce à elle que j’ai commencé à vraiment m’intéresser au roman fantastique, maintenant je ne lis quasiment que ça. Merci J.K. pour toutes ces années de rêve que tu m’as offertes. La deuxième était inespérée. Jamais je n’aurais cru que quelqu’un pourrait égaler la grande J.K. Rowling (dans mon palmarès personnel). Pour cette place j’ai nommé Shannon Messenger. Je n’ai jamais été aussi addict à une série. C’est grâce à elle que j’ai compris à quel point on peut adorer et détester un auteur (à cause du suspense qu’elle met dans ses romans). J’aurais juste une question à lui poser si elle avait été en face de moi : « À quand le tome 9 de Gardiens des Cités perdues ? »

– Et maintenant, qu’éprouves-tu avant la sortie de ton roman ?

Je suis super excitée et aussi super pressée de voir ce que ça va donner. Peut-être aussi un poil nerveuse.

– Peux-tu nous dire quelques mots sur ton livre ?

Ça raconte l’histoire d’une orpheline nommée Morganne et d’un forgeron qui s’appelle Jack, perdus dans un monde en guerre. Ils vont être recrutés par d’étranges créatures ? personnages ? et découvriront leurs véritables origines. Mais qui sont ces recruteurs ? Pourquoi les avoir choisis ? Dans quel but ? Pour aller où ?

– D’autres projets en prévision ?

Pour l’instant pas vraiment, même si je prévois quand même d’écrire un tome 2 (en fait, je l’ai déjà commencé). Mais à part ça, non aucun autre projet.

– As-tu d’autres passions que l’écriture ?

Oui ! Je fais de la danse contemporaine, ça me permet de me vider la tête de tous mes soucis et de me dégourdir les jambes après avoir passé une journée entière assise sur une chaise, enfermée dans une salle de classe (au passage, je ne trouve pas ça normal). Mon autre passion, c’est l’équitation. J’adore les chevaux. Si je pouvais, je passerais tout mon temps avec eux. Ils ont vraiment quelque chose de spécial.

– Merci, Sam, de t’être confiée à nous.
Nous retrouverons « LES YEUX DU FUTUR » très prochainement en vente sur notre site.

Merci à vous…